La Vilaine, une histoire d’eaux

La vraie vie est ailleurs !
Les fours à chaux du Rey

La Vilaine, une histoire d’eaux

L'exposition s’appuie sur une invitation à découvrir la Vilaine non plus depuis les berges ou les quais, mais depuis le fleuve lui-même ; suivant son cours, le visiteur se laisse glisser / guider de thèmes en thèmes par l’enchainements des paysages, au rythme du fleuve, un peu comme dans les barques plates d'antan. L’ensemble de la scénographie est ainsi organisée en façon de rives, de berges, de quais, plus ou moins aménagés, maçonnées ou en bois, de chemin de halage, d’écluses, de barrages, de bateaux lavoirs auxquels les supports de présentation emprunte-ront leur vocabulaire formel. Ils accueilleront aisément les grosses pièces comme bateaux ou canoës, mais autoriseront aussi des "mise en situation" comme pour la collection d’oiseaux et de poissons naturalisés, dans un décor végétal de berges naturelles. Elle doit permettre de ramener la notion, les perspectives de l’échelle de paysage, la poésie du vocabulaire qui le décrit et qui permet de faire ressentir et comprendre ses particularités, les éléments de paysage, les chemins de l’eau. Les caractéristiques visuelles des documents à présenter incitent à en tirer un parti graphique en s’appuyant sur la texture du papier, la matière de l’encrage, de l’impression, et des différentes techniques picturales ; leurs teintes inspirent une gamme colorée tendre, douce une ambiance générale bleue et vert de gris, végétale et terreuse où dominerai le sentiment de fraîcheur et d'apaisement, bienfaisant comme la Vilaine le long de son cour...

Musée d’anthropologie de Rennes Métropole

Conception, scénographie, et suivi de réalisation : Trame’s + fondations graphiques - Graphisme, parcours signalétique, direction artistique affiche : fondations graphiques - Dispositifs audiovisuels et multimédia : Mardi 8 - Eclairage : Orphée Lumière - Impression : Agelia Rennes

Décembre 2018 - Août 2019

photos © Alain Amet - Les Champs Libres / FG